Grâce à ce fichier de style, vous pourrez directement compiler votre thèse LaTeX avec la couverture !

Fichiers du projet

Ce projet contient les fichiers suivants :

L'ensemble de ces fichiers peut se récupérer directement au format archive tar ou au format compressé zip.

Prérequis

Ce fichier de style LaTeX a été testé sous Ubuntu 14.04, Ubuntu 16.04, Arch Linux et Windows 10 (MikTeX 2.9).

Une distribution LaTeX de type Texlive (de préférence à jour) est bien évidemment nécessaire.

La police Arial devra être installée si vous utilisez le compilateur LuaLaTeX (packages msttfcorefonts sous Ubuntu et Debian, ttf-ms-fonts sous ArchLinux). Par défaut, PDFLaTeX se rabat élégamment sur la police Helvetica, proche d'Arial et normalement inclue dans votre distribution LaTeX.

Le paquet LaTeX iftex peut manquer sous Ubuntu 12.04. On pourra le télécharger sur CTAN.

Utilisation basique

Seuls les deux logos et le fichier psl-cover.sty sont nécessaires pour générer la couverture. Il suffit de les placer à la racine du projet LaTeX courant et d'importer le fichier de style dans le préambule de votre document principal.

\usepackage{psl-cover}

Les quatre pages de couverture devraient se générer automatiquement si un appel à la méthode \maketitle est présent dans le corps du document.

Les informations manquantes peuvent être fournies au travers des méthodes

(ou directement éditées à la bonne place dans le fichier psl-cover.sty).

Le fichier sample.tex fournit un exemple basique d'utilisation basé sur ce modèle. Attention, ce fichier se compile avec LuaLaTeX et non PDFLaTeX. Pour retrouver la compatibilité avec PDFLaTeX, remplacer

\usepackage{fontspec}

par le classique diptyque

\usepackage[T1]{fontenc}
\usepackage[utf8]{inputenc}

Et si vous êtes comme moi et que vous ne voulez pas placer les fichiers de couverture à la racine de votre projet de thèse, la commande \logopath sert à modifier le chemin relatif depuis la racine vers les logos.

Dans le cas où vous avez deux directeurs de thèse, la syntaxe à adopter pour ajouter le second directeur est la suivante :

\supervisor[Prénom2 Nom2]{Prénom1 Nom1}

Le second nom, passé en argument optionnel à la commande, sera placé après le premier nom.

J'ai aussi ajouté les commandes \thefrabstract, \theenabstract, \thefrkeywords et \theenkeywords qui permettent de réutiliser les résumés et les mots clés dans une autre partie de votre thèse.

Adaptation à d'autres établissements PSL

La présente feuille de style, bien que spécifique à l'école des mines, peut facilement (enfin, je l'espère…) être adaptée à d'autres établissements de l'Université de recherche Paris Sciences et Lettres.

Pour ce faire, la feuille de style fournit, d'une part, la méthode

\institute{nom d'établissement}

(par défaut réglée à « MINES ParisTech »), qui s'utilise de la même façon que les autre méthodes décrites ci-desssus.

Il s'agit, ensuite, de remplacer le fichier logo-institute.png, qui contient actuellement le logo de l'école des mines, par celui de l'établissement adéquat.

Si la mise à l'échelle du logo sur la couverture rend mal, il est possible de modifier sa taille directement dans la feuille de style (à la ligne 199 ou pas loin).

Deux-trois détails d'implémentation

Le fichier psl-cover.sty surcharge la méthode \maketitle et génère deux feuilles de couvertures au début et à la fin, avec une page blanche intercalaire.

Si, néanmoins, vous souhaitez conserver l'usage de \maketitle, par exemple pour générer une page de titre hors couverture, l'option nomaketitle, à passer au package, désactive cette surcharge.

Dans ce cas, une méthode alternative \pslcover peut être utilisée pour générer la couverture. Attention, il faut utiliser cette commande avant \maketitle, afin de s'assurer que la page de couverture est bien au début du document :

\usepackage[nomaketitle]{psl-cover}
...
\begin{document}
...
\pslcover{}
\maketitle{}
...
\end{document}

Cette commande \pslcover se décompose en \pslfrontcover et \pslbackcover qui décrivent respectivement la première et la dernière feuille de couverture.

J'ai utilisé le langage de dessin vectoriel tikz afin de dessiner le logo PSL en arrière-plan, ainsi que pour placer les champs texte dans les pages. Si d'aventure ceux-ci s'avéraient mal placés, il est toujours possible d'éditer leur position à la main :).

Informations pratiques

Les félicitations, louanges, commentaires, remarques, critiques, insultes ou rapports de bugs peuvent être adressées à l'auteur de ce document via l'email pierre dot guillou at mines-paristech dot fr. Ce dernier se réservera le droit de répondre selon son emploi du temps de doctorant de 3e année (ou de tout autre poste qu'il occupera par la suite).